ASTUCE POUR LE CONTRÔLE DES NITRITES   
                                                             

     

 On introduit enfin les poissons.  

   Nous allons donc introduire 3 poissons dans ce bac. Nous avons choisi la sécurité de façon à éliminer totalement les risques liés aux nitrites. La montée de nitrites dans ce bac s'est faite très rapidement, avec un tout petit pic à 0,3mg/litre ce qui est très faible.
   Dans des cas similaires, quelquefois à l'introduction des poissons dans le bac, il se produit une nouvelle montée "complémentaire" en quelque sorte, pour "éponger" les nouveaux déchets qu'apportent les habitants venant d'être introduits.
  Il est conseillé dans les forums aquariophiles (j'y contribue aussi parfois) de n'introduire qu'un poisson ou deux seulement, de surveiller attentivement les nitrites, puis quelques jours après un ou deux autres etc. etc...
   Cette méthode est certes efficace, mais peut présenter un gros inconvénient dans les grandes villes dans lesquelles les magasins d'aquariophilie et les jardineries et similaire sont légion, elle incite à se procurer les poissons de provenance différente... Cela multiplie considérablement les risques d'introduire des poissons porteurs (sains ou non) de maladies ou de parasites différents.
   Il est bien préférable de se cantonner à un seul magasin fournisseur de poissons provenant du même bac, introduits plus nombreux que ce qu'il est préconisé habituellement.

                                                                             **********

ATTENTION POUR UTILISER CETTE MÉTHODE, LA MONTÉE DE NITRITES DOIT AVOIR EU LIEU ET ÊTRE TOTALEMENT TERMINÉE ET LE TEST NITRITES DOIT INDIQUER ZÉRO ABSOLU.

Cependant dans ce cas les bactéries du cycle de l'azote, risquent de ne pas apprécier du tout la surcharge!

   Il existe une solution que nous mettons en œuvre depuis des années et donnant toute satisfaction.
   Nous allons la mettre en application ici (volontairement) avec des guppys  réputés maintenant très fragiles (à juste titre à cause des élevages intensifs), alors qu'à l'origine ils étaient d'une maintenance très facile, à la portée de tout débutant.

Voici en quoi elle consiste:

   Déposer dans le filet d'une épuisette à petites mailles  la valeur d'un dés à coudre par 100 litres d'eau de nourriture sèche (flocons granulés paillettes etc...). Faire une ligature pour éviter la dispersion immédiate et plonger le tout dans l'aquarium, dans le courant du filtre si possible.

      


Introduction de la nourriture dans le bac




Dans un endroit si possible dégagé, dans le courant allant vers le filtre

   Laisser la nourriture une journée, puis le lendemain mesurer les nitrites. Si le résultat est zéro pour les nitrites, laisser encore une autre journée. Mesurer de nouveau et cette fois, si le résultat est encore totalement négatif vous pouvez peupler immédiatement le bac avec des poissons de même provenance (même bac) si possible.
   Auparavant n'oubliez pas d'enlever (en douceur) l'épuisette avec la nourriture qui doit commencer à se désagréger.

   Pourquoi agir ainsi:
               - Rappelons que le bac est neuf: la montée des nitrites s'est faite très rapidement et le "pic" n'était pas important. Il y aura probablement une autre montée de nitrites à l'introduction des premiers poissons, (on pourrait supposer la population bactérienne peu efficace puisque la "descente" des fameux nitrites s'est faite très lentement.
               - Dans ce cas, pour éviter que les poissons nouvellement introduits ne soient éventuellement victimes de cette possible nouvelle montée, on remplace provisoirement la pollution que ceux-ci n'auraient pas manqué de créer,  par une
pollution volontaire engendrée par la nourriture introduite avec l'épuisette.
               - En mesurant les nitrites, on détecte ainsi l'efficacité des bactéries en cas de surcharge polluante telle l'introduction des poissons. En fait on "simule" une introductions de poissons.
               -  Si les nitrites sont absents après la pollution volontaire, les bactéries sont donc en nombre suffisant et  pourront agir de même pour "absorber" la pollution qu' engendrera l'arrivée  des premiers poissons.
              
- Avec cette méthode, on teste sans le moindre risque pour les poissons l'efficacité des bactéries du cycle de l'azote.
   On aura ainsi dans l'aquarium des poissons en pleine santé, capables d'assumer facilement le seul stress du changement d'eau et l'accoutumance à leur nouvel environnement avec les meilleures chances de réussite, puisqu'ils ne seront pas déjà très affaiblis par une lutte contre les nitrites, qui ne leur aurait pas permis de "respirer convenablement"...
               - Enfin, on résiste à la tentation bien souvent grande (quand on peuple avec un poisson à la fois) d'en acheter un ici où là, l'autre ailleurs, le troisième également et ainsi de suite: on multiplie ainsi considérablement les facteurs d'introduction de maladies ou parasites quelconque dans l'aquarium...
 

   Que se passe-t-il si les bactéries de la nitratation ne sont pas assez nombreuses et qu'une montée de nitrites a lieu dès l'introduction de la nourriture dans l'épuisette?
                - Rien, laisser faire en laissant l'épuisette avec la nourriture dans le bac. Bien évidemment
ne pas introduire le moindre poisson.
                 - Mesurer les nitrites régulièrement tous les jours et quand ils sont absolument à zéro, enlever l'épuisette précautionneusement avec les restes possible de nourriture et peupler (modérément tout de même, environ quatre à cinq poissons  de 5/6cm par centaine de litre d'eau de l'aquarium). Ne pas nourrir les poissons les deux premiers jours puis très modérément pendant une semaine et normalement par la suite. Normalement ne veut pas dire abondamment! Il vaut mieux
nourrir très souvent mais très peu à chaque fois. Absolument toute la nourriture devra être consommée en moins d'une quarantaine de secondes, sauf pour des poissons très lents ou délicats, mais ce n'est pas le genre de poissons convenant au débutant pour le moment...
 

Voir introduction des poissons

                             Copyright © 6 mai 2006 1peudetout.com                           
Toutes les Marques et Logos sont déposés et ne sont cités qu'à titre informatif, les articles et commentaires sont sous l'entière responsabilité de leurs auteurs respectifs.