LE CYCLE DE L'AZOTE:

 

               l'ammonium, l'ammoniac, les nitrites, les nitrates.    
         
                     Les nitrites archi-simples pour les novices.                  
               Les bactéries de la nitrification


                                "Ce que l'on appelle: Les montées de nitrites"     
         

                    

                   Présentation commerciale d'un test de mesure des nitrites fiable et précis.

              **********************


                 


Nous allons simplifier à l'extrême, pour ceux qui n'ont pas la moindre idée du processus:

  Pourquoi ne pas commencer par une petite balade? Imaginez: Des micro-organismes, bactéries, venues de nulle part ou de partout selon votre préférence, se baladent dans l'aquarium, plus ou moins (plutôt plus) à la recherche de leur pitance.
  Au cours de leurs pérégrinations, elles rencontrent des tas de déchets. Chouette, on va pouvoir casser la croûte, (ces bactéries là mangent en quelque sorte ce que d'autres rejettent, ça fait partie de leur travail de manger des déchets). Elles se mettent à table (au travail) et avalent tout ce qui traîne. Il y a beaucoup de travail, ça va prendre du temps.

  Elles mangent beaucoup et produisent à leur tour beaucoup de déchets d'autre sorte.
  D'autres bactéries attirées par les déchets des premières vont à leur tour les ingérer, ça leur permet de grandir et se reproduire. Elles grandissent donc, se multiplient également et à leur tour aussi produisent elles-mêmes d'autres déchets.

  Vous pouvez deviner la suite facilement, d'autres sortes de bactéries qui passaient par là à leur tour (enfin ce n'est qu'une image, on peut dire attirées) etc. etc. Stoooop. Ça s'arrête là.


  Les déchets produits par ces dernières bactéries (les troisièmes sortes) sont assimilables et assimilés (en partie seulement) par les plantes de votre aquarium comme nourriture.
  Grâce à toutes ces bactéries, nos plantes bénéficient d'un apport permanent d'engrais. En aquarium, il est bon "d'avoir" des plantes dans le bac pour éviter d'accumuler cet engrais qui s'appelle en réalité nitrates et que nos petits poissons n'aiment pas trop. Ça sape leur moral, ça peut les empêche de grandir, ça peut même parfois contribuer au développement de maladies.
  Enfin bref, il en faut un peu pour les plantes, mais surtout pas trop à cause des poissons. Pourquoi en faut-il pour les plantes, mais tout simplement pour qu'elles puissent y puiser les composants grâce auxquels elles peuvent fabriquer leurs tissus sous l'action de l'éclairage permettant la photosynthèse, donc leur croissance. S' il n'y a pas de nitrates, les plantes ne poussent pas. Le problème c'est que tout organisme vivant y compris les plantes produisent des déchets.

  Des déchets, encore? Et bien oui, justement. Voyez-vous où ça va nous mener ?
  Les déchets! Dans l'aquarium non seulement ceux des plantes, mais aussi tous ceux qui proviennent des poissons, des surplus d'alimentation vont être "digérés" par les bactéries dont on a fait connaissance au premier chapitre ci dessus.
  C'est, extrêmement (peut-être un peu trop diront certains) imagé et résumé, ce que l'on appelle: le cycle de l'azote.
  La "première équipe" de bactéries, en éliminant les déchets, produit des composés ammoniacaux.
  La "seconde équipe" qui élimine ou utilise ces composés ammoniacaux, produit des nitrites.
  La "troisième équipe" de bactéries qui élimine les nitrites produits les "transforme" en nitrates.
  En apparence c'est très simple, mais en réalité ce n'est pas aussi idyllique et à la moindre surcharge polluante trop importante, ces bactéries qui ne travaillent pas en communauté ont plutôt tendance à se faire la guerre, (il n'y a jamais assez de place pour toutes).
  Par la force des choses le système est  instable particulièrement dans un aquarium neuf ou au contraire ancien  et il peut s'inverser quand les "bonnes bactéries" sont submergées par les déchets, provenant par exemple de trop nombreux poissons introduits à la fois  le trop peu de (bonnes) bactéries succombent sous la charge trop importante n'étant pas encore assez nombreuses et n’ayant plus assez d'oxygène pour travailler correctement, elle meurent.
  La première équipe va continuer à "produire" des polluants (composés ammoniacaux) très toxiques dans certaines conditions qui s'ajoutent et qui ne peuvent plus, être transformés ni en nitrites ni en nitrates par "démission forcée" des deuxième et troisième équipe.  Vos poissons sont en danger de mort!!!

   Si la surcharge dure, les bonnes bactéries qui ne sont pas toutes mortes vont quand même peu à peu “reprendre du poil de la bête” elles se remettront plus ou moins vite à la tâche en produisant de nouveau des nitrites,(d'une façon plus ou moins mesurable et plus ou moins importante qui peut se produire longtemps et doucement ou brutalement mais moins longue) puis des nitrates.

 

  Ce phénomène n’est pas rare dans un milieu pollué et réducteur que peut devenir un aquarium mal entretenu. Ce sont ces polluants qui peuvent tuer très rapidement vos poissons lors de ce que l'on appelle les fameuses montées de "nitrites" et qu'on devrait plutôt appeler montées d’ammoniac.

  Il est bon, je pense de préciser  que quelque soit la quantité de bactéries présentes (en bon état), elles ont tendance à se réguler en fonction de leur environnement. Il est donc complètement illusoire et impossible de chercher à augmenter artificiellement leurs populations, (sauf pour les vendeurs qui en retirent quelque intérêt) notamment en conseillant l'introduction de bactéries vendues dans leur commerce.
  C'est un peu comme un récipient contenant un liquide, quand il est complètement rempli, vous pouvez toujours continuer à ajouter davantage de liquide, il n'y en aura jamais davantage! pas la moindre goutte en plus! Si vous voulez en stocker plus la seule solution possible est d' utiliser un plus grand récipient!  c'est à dire quand il s'agit d'un aquarium, augmenter la surface de filtration, en conséquence.
À vrai dire, il faudrait aussi augmenter la population des poissons en même temps, car la population des bactéries s'adapte et fluctue en fonction des déchets, mais si ceux ci sont trop importants, ça ne "marche" plus et c'est presque le retour à la case départ.

La règle à retenir c'est qu'il faut une population de bactéries équilibrée par rapport aux déchets que produit l'environnement (plantes poissons, nourriture). Trop ou "pas assez" de déchets réduisent  la population de bactéries.  Les bactéries du commerce sur-ajoutées en partant du principe que plus est mieux que suffisant est totalement illusoire, fallacieux et mauvais pour votre bourse également!

 

Le cycle de l'azote pour se mettre en place totalement peut prendre jusqu'à un mois et demi avant que les nitrites soient retombés à zéro, c'est-à-dire avant que l'on puisse commencer à mettre les quelques premiers poissons (2 à 3 maximum pour cent litres) dans l'aquarium en les nourrissant très très peu la première semaine. Puis continuer à peupler très modérément.


Un exemple de test de nitrites de marque JBL: Actuellement (05) l'un des plus lisibles. Contrairement à d'autres marques, on distingue (si vous avez un écran récent) très facilement la différence de couleur entre 0 mg/l et 0,1mg/l et même entre 0 et 0,07mg/l ce qui est parfait.

Voici l'une des premières règles de l'aquariophilie, respectez et favorisez le bien être des poissons. N'oubliez pas, vous serez, dans tous les cas responsables de leur état de santé.


Pour en savoir plus: http://www.aquabase.org/articles/html.php3/mon-experience-avec-les-bacteries-anti-nitrites-magiques-commerce-efficaces-pas=900.html
 

Cet article vous à aidés?  contents pas contents: Signez le livre d'or           

                                Copyright © 15 mai 2006     http://www.aquabases.com                           
Toutes les Marques et Logos sont déposés et ne sont cités qu'à titre informatif, les articles et commentaires sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs respectifs.